Valjean

CRÉATION EUROPÉENNE (France - Pays Bas - Belgique - Espagne - Portugal)
AVIGNON - PERPIGNAN - AMSTERDAM - BRUXELLES - CAMPRODON - PORTO

    logo-pyrennees-orientales     Logo-GA     logo l'autre scene               
Réseau Opéra d'Avignon - Résidence à l'Autre scène Vendène Grand Avignon

"La compagnie signe ici une représentation qui se veut audacieuse." L’INDÉPENDANT

Théâtre Musical d'Arnaud Devolontat
"D'après Les Misérables de Victor Hugo"

Spectacle Tout Public
12 & 50 artistes
Durée : 90 minutes

Synopsis

Valjean, héros emblématique des « Misérables » de Victor Hugo, se révélera dans ses différentes dimensions par un voyage entre le cinéma, le théâtre et la comédie musicale, qui le conduira au temps des révolutions de Juillet jusqu'aux portes du 21ème siècle.

Pour changer de vie, Jean Valjean change d'identité et devient peu à peu un industriel, riche et généreux, puis le maire de Montreuil-sur-mer, M. Madeleine.
Après de multiples cavales, Valjean et Cosette se retrouvent à Paris en 1830 au temps des révolutions de Paris.
Leurs destins vont croiser une association d'étudiants révolutionnaires républicains français, dont le charismatique Marius.
Valjean meurt heureux, près de Cosette qui a été toute sa vie et sa
rédemption. Mais Jean Valjean peut-il vraiment mourir ?
En s’évadant inexorablement pour renaître dans de nouvelles vies, ne s'est-il pas aussi échappé de la mort pour être témoin et acteur de nos révolutions ?

En 1937 auprès des brigades internationales à Madrid, en 1944 dans un camp de Cracovie, en 1968 pendant la Révolte de mai, en 1974 au cœur de la révolution des Œillets au Portugal, en 1989 devant la chute du mur de Berlin, ou encore en 2011 au seuil du Printemps Arabe ?
Valjean va revivre ainsi, des moments symboliques de notre histoire où les barricades tombent, mais l'espoir perdure.
Sur le front brulant de notre actualité, il va retrouver son rival Javert, les sournois Thénardiers et le révolutionnaire Enjolras.

Face à cette histoire récurrente, Valjean ne restera pas misérable, il deviendra et redeviendra l'humain éternel, la mère, la justice, la bonté et la liberté : une femme, guidant notre propre révolution.

Création

Auteur & Metteur en scène : Arnaud Devolontat (France)
Adaptation musicale : Thomas Geerts (Pays-bas)
Mise en scène chorégraphique : Emmanuel Le Menelec (France)
Textes : Victor Hugo, Alain Boublil & Arnaud Devolontat
Musique :
Claude-Michel Schönberg, Thomas Geerts & Arnaud Devolontat
Création des costumes :
Pierre-Jean Beray - Opéra de Paris
Costumière : Brigitte Fargeot
Scénographie : Arnaud Devolontat
Décors : Grégory Burgalat & Joel Bobo
Maquillage : Cathy François
Photographie et vidéo : Florence Moëgling
Régie générale : Alexandre Barthes
Création lumière : Alexandre Barthes & A.Devolontat
Régisseur son : Vincent Bonnano
Chef de chœur : Marilyne Fauquier
Assistant artistique : Cédric Sénatore
Pole pédagogique : Julie Desmet
Relations institutionelles : Boris Le Menelec (Sciences Po)
Chargée de production : Florence Moëgling
Relations internationales : Anneke Foks

 

Distribution

Georges Pawloff & Jannelieke Schmidt  : VALJEAN & LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE
Marie-Pierre Nouveau : LA REVOLUTION
Arnaud Masclé : JAVERT
Sarah Bloch : COSETTE
Samuel Soulié : MARIUS
Sara Ferlito : EPONINE
Anne Serra : FANTINE
Christina Koubbi : Madame THENARDIER
Nicolas Vigouroux : Monsieur THENARDIER
Cédric Sénatore : ENJOLARS
Aymen Bouchou : GAVROCHE
MONSEIGNEUR MYRIEL : En cours
Cédric Sénatore : ENJOLARS
Les amis de l’Abc
Florent Arnoult : COMBEFERRE
Adrian Conquet : COURFEYRAC
Laurent Giacalone : JOLY
Julien Proesemlé : BOSSUET
JEAN PROUVAIRE : en cours
FEUILLY : en cours
Pierre Morandière : BAHOREL
GRANTAIRE : en cours

Les femmes révolutionnaires
Elisa Bagnouls
Elsa Fidji
Morgane Bagnouls
Carla Degoy
Sandie Eckenfelder
Marjorie Soulé

Note d'intention

Par Arnaud Devolontat
Victor Hugo fut le père de l'Europe tout au long de son action politique.
Inscrit dans un projet européen, je présenterai un travail historique, social et philosophique qui défendra les valeurs universelles et les idéaux du romantisme de l'œuvre "Les Misérables".

Nous savons que le profil psychologique de Valjean évolue au fil du temps : de son émancipation sociale aux rencontres qu'il fait, constituant la preuve de la bonté universelle et de la capacité à s'améliorer que possède chaque être humain.

J'ai souhaité développer cette idée au travers d'un voyage théâtral et musical, en explorant les épisodes tragiques et symboliques de notre histoire, où les barricades tombent, mais l'espoir perdure.
Ainsi, dans une synchronicité récurrente, Valjean va croiser tous les personnages de l'œuvre de 1830 jusqu'aux ruines d'Alep.
Sa métamorphose se manifestera à chaque changement d'identité et de lieu, pour devenir inexorablement quelqu'un d'autre.
Sa dernière réincarnation sera "La liberté guidant le Peuple", comme pour retrouver la toile qui a inspiré Victor Hugo pour écrire les Misérables.
Valjean est une Femme, immortalisée sur un tableau de Delacroix.

En revisitant le roman, les adaptations cinématographiques et musicales de l'œuvre, je vais donner à la mise en scène un caractère d'urgence, avec toute la tension que peut produire un tel état.
Une épopée où les comédiens installent le décor de leur personnage, comme acteur de leur propre destiné.
Sous la forme de scènes récurrentes symbolisant la fatalité, se profilera une issue de secours.
C'est cette porte vacante que Valjean va emprunter pour passer d'une époque à l'autre et trouver malgré tout, une évolution à l'Histoire.
En transposant les personnages des Misérables au cœur de notre actualité contemporaine, le spectateur pourra prendre part à la pièce et devenir acteur.
Sensible depuis toujours aux vibrations humaines de la pierre, j’imagine un décor fait de corps nus d’hommes et de femmes.
Sur cette matière d'âme, seront projetées des vidéos, nous conduisant dans les diverses époques que retrace l’adaptation.
Les rues de Paris, de Berlin, de Madrid ou d’Alep, seront édifiées par ceux qui sont tombés au nom de la révolution.

Par le prisme de la musique, du théâtre, de la danse et de l'art numérique, je souhaite trouver l’universalité de toute chose, de toute substance, pour me rapprocher d’une écriture capable de fédérer tous les publics.
En résumé, je désire construire dans un langage onirique, une œuvre originale, où chacun d'entre nous aura ses repères, pour évoquer l'idée que nous sommes tous "Valjean" femme universelle, au temps de nos Révolutions. 

Par Emmanuel Le Menelec
LA CHORÉGRAPHIE
La littérature est une façon d’illustrer la société contemporaine. Ainsi, ce sont les individus et les peules qui, dans leurs aspirations, font la littérature. Victor Hugo voulait manifestement faire entrer la littérature dans la critique positive, morale et sociale de la société dans laquelle il vivait.

Avec Valjean, j’ai axé mon travail de mise en espace, de postural et de photographie corporelle sur cet aspect de notre société dans laquelle nous vivons : la critique. 
Valjean est-elle Femme ? Est-elle Homme ? 
Interrogeons-nous sur l’aspect universel du message. Valjean m’a permis de déployer le mouvement dansé autrement. Notre actualité contemporaine est source d’anxiété, d’incertitude de consommation d’images choc. A l’ère de l’information instantanée et des sentiments jetables, le corps et l’espace, le souffle de la scène, demeurent des outils de réflexion universels...à l’image de notre Valjean. 

La création contemporaine, bien dans notre temps est à fleur de peau, à fleur d’âme, à fleur d’universalité

La presse en parle

« Entre coups de feu et coups de clairon, mélodrame et mélodies, la compagnie théâtre d’art signe ici une création qui se veut audacieuse sur de multiples aspects.
Une pluralité d’arts au service d’une oeuvre intemporelle »

L’Indépendant