La Compagnie

De la pièce intimiste à l'opéra, le Théâtre d'Art signe depuis 20 ans, plus de trente créations hétéroclites.

Arnaud Devolontat, auteur-compositeur, metteur en scène, fonde la compagnie.
Cinquante artistes foulent cet espace de création, dont le chorégraphe Emmanuel le Menelec, (Opéra de Marseille), le chef d'orchestre Daniel Tosi (Prix de Rome et de Medicis) et le Chef d'Orchestre Thomas Geerts (Diplômés des Conservatoires de Rotterdam et d’Amsterdam).

La singularité de la compagnie est l'alchimie entre l'esthétisme et l'authenticité.
Des lieux insolites, comme notre expérience en forêt amazonienne à la scène nationale, notre équipe s'adapte à tous les lieux.
Notre compagnie a reçu de nombreux prix (4 nominations aux Musical de Paris en 2007, Coup de cœur ARTE.TV- SACD au Festival Off Avignon 2010, Prix du jury au festival européen du théâtre en 2011...)

Biographie

Juin 2000, Arnaud Devolontat fonde, la compagnie "Théâtre d'Art" et crée la pièce musicale «Aile était une fois» qui s'inscrit dans la mission nationale "2000 en France".

En 2001, une rencontre décisive avec le poète Vital Heurtebize (4 fois lauréat de l’académie Française) le conduit à la composition musicale de "Désir d'A".
Cette collaboration lui ouvre les portes du Festival d'Avignon où chaque année il présente plusieurs de ses créations, comme «Laissez entrer le soleil !», "Au delà de l'Eden", "Le grand Jour", "...

En 2002, sa rencontre avec la comédienne Julie Desmet donne une nouvelle direction dramaturgique à son travail.

En 2004, Arnaud Devolontat pousse les portes du Conservatoire de Musique de Perpignan.
Il rencontre Daniel Tosi, compositeur-chef d'orchestre (prix de Rome et de Médicis).
Il écrit alors son premier Opéra sur la vie du peintre catalan Salvador Dali : "L'Etoile de mon Dali".
Cet Opéra populaire est nominé pour la meilleure création aux "MUSICAL 2007" à Paris.
S'ensuivra une longue tournée nationale dont le Sudden Théâtre de Paris, le Palais des Rois de Majorque de Perpignan, Montpellier, le Festival de Bédarieux, le Festival d'Avignon, l'ouverture du Théâtre de L’Étang de Saint Estève en 2010 et la clôture du Festival international de Théâtre à Saint -André en 2013.

En 2005, une étroite et fidèle collaboration avec le chorégraphe Emmanuel Le Menelec (danseur à l'Opéra de Marseille) enrichit considérablement le mouvement scénique de ses œuvres.

Controversée, la pièce musicale "Impudique" jouée de 2006 à 2010 au Festival d'Avignon, obtient la reconnaissance unanime de la presse nationale (Le Figaro- Nouvelle république- Le petit journal - Midi libre..)
"Impudique" reste 5 mois à l'affiche à Paris (Théâtre Clavel, Vingtième Théâtre
Arnaud Devolontat crée ensuite une trilogie avec "Seize minute" et "Test amant" et reçoit ainsi le coup de cœur de la rédaction du Dauphiné libéré.

En 2010, le réalisateur Jean-Luc Piacentino séduit par la complexité des sentiments dans l'écriture du metteur en scène, propose à Arnaud Devolontat une réalisation documentaire-fiction.
C'est ainsi que naît "Vie au long" avec en première partie le film "Jeu en double corde" en résidence à Tarbes. COUP DE COEUR ARTE -SACD FESTIVAL D'AVIGNON OFF 2010.

En 2011, Arnaud Devolontat décide de se mettre derrière la caméra et réalise son premier court métrage "Impénétrable".

En 2013, le metteur en scène est sur plusieurs projets :
il écrit une comédie dramatique sur le Fado "Covoiturage"
Pour une première, en dehors de la compagnie, il est à la direction théâtrale
pour un opéra "Opéra Mosset en concert"

En 2015, Arnaud Devolontat crée le prologue de l’Opéra Populaire "L’Étoile de mon Dali" ,une Pièce Pluridisciplinaire en résidence au Théâtre de l'Etang de St Estève "Les vins de Gala du Divin" et s’ensuit une adaptation et une mise en scène du "Barbier de Seville" pour Opéra Mosset 2015.

Les spectacles Jeune public

En résidence au Théâtre Jean Piat de Canet en Roussillon, Arnaud Devolontat relève un nouveau défi, celui du jeune public avec son conte musical «Ours'eau» crée en 2009.
Le succès est immédiat.
Ce nouveau travail est une révélation et l'inspire dans de nouvelles créations.
Il écrit alors "S'il vous plaît" une pièce musicale pédagogique.
Sa qualité de metteur en scène "Jeune public" le conduit en 2012, à Alès pour la pièce "Touwonka" par la compagnie "Antagonie".

C'est en 2011, qu'il entreprend l'adaptation de Saint-Exupéry en créant le conte musical «Sur la terre du Petit Prince».
Ce conte musical est soutenu par la famille de l'aviateur.
Il obtient le prix du jury au "Festival européen du Théâtre".
Très rapidement s'ensuit une tournée nationale et Outre -Mer.
Il fait salle comble durant deux années consécutives au Festival d'Avignon (2011-2012).
Il fêtera sa 100ème représentation au Château de Fargues au Pontet le 11 juin 2014.